Publié le 30 Juin 2015

26 kms et 650 m D+

Riders: Manu1 et 2, Jean Luc, Pascal

Voir les commentaires

Rédigé par CANET 66 VTT

Repost 0

Publié le 28 Juin 2015

Dimanche 28 juin: Serralongue

Suite aux fortes chaleurs en plaine, nous sommes allés reconnaître un parcours ombragé dans le Haut Vallespir afin de pouvoir emmener toute la bande ultérieurement.

Départ de Serralongue à 8h20

Un circuit plutôt long et physique, qui s’élève par paliers successifs pendant une bonne dizaine de km jusqu’au col de Maçaners. Néanmoins, cette ascension est régulière, assez roulante, sur des pistes forestières ombragées.

Ensuite on emprunte un long sentier descendant vers St Laurent de Cerdan. Là, on perd la trace. On tournicote un peu. On cherche notre chemin puis on s'aperçoit que l'on doit se taper 5kms de goudron pour retrouver le parcours initial jusqu’au Golf de Falgos.

Après le golf on décide de faire 5kms supplémentaire pour voir où on s’est planté en montant, puis on reprend notre ballade jusqu'au col de Maçaners.

La longue partie descendante sur pistes est plus caillouteuse, tout en restant rapide, avec un final de 2 km sur du sentier très ludique.

Vue imprenable sur tout le Massif du Canigou au départ de l’itinéraire, beaucoup de passages en sous-bois et dans la forêt de châtaignier et du monotrace.

Arrivé à la voiture à 13h20 apres 40kms et 960D+

Un petit pic-nic face au Canigou. Ensuite, pour faire marcher le commerce local un petit tour au bistro du coin pour prendre contact avec les autochtones.

Fin de la journée 16h00 à la maison par 35°

Mention spéciale à ‘’Rex’’ notre guide local qui a fait les 40kms du parcours à quatre pattes sans bronché !! Ca tombe bien, il n’était rien de prévu ce matin…

Riders : Rex, Pierre, Thierry

Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue
Dimanche 28 juin: Serralongue

Voir les commentaires

Rédigé par CANET 66 VTT

Repost 0

Publié le 21 Juin 2015

Le Néoulous depuis Sorède.

Une fois n’est pas coutume, Daniel nous propose une sortie ombragée. Nous étions 11 à répondre à son invitation. Le programme est simple on monte au Néoulous et on redescend.

Nous étions tous inquiet car on connaît Daniel avec ses montées impossibles où le tiers du parcours se fait en portage. Eh bien là non, une montée sur piste, certes difficile, mais sans aucun portage. Nous arrivons tranquillement au Néoulous après avoir effectué quelques arrêts pour se rafraichir, papoter et profiter du paysage.

On fait quelques photos souvenir sur le pic, tout en profitant de la vue et il est temps de commencer la descente. Daniel passe devant et nous le suivons tous.

Et là au bout de quelques hectomètres on comprend qu’il existe aussi des descentes façon « Daniel » : très pentu, avec plein de cailloux , du portage où finalement on met plus de temps pour descendre que pour montée. Le pire c’est que le bougre nous explique que : « là c’était la partie facile ».

On descend donc tranquillou .

Au début trop crispé sur les freins puis on arrive à se détendre et effectivement on commence à apprécier la descente. C’est complètement différent, c’est très technique mais cela passe plutôt bien, il y a des passages ludiques dans les feuilles avec quelques cailloux pour nous piéger et puis du portage pour remonter et enfin des passages au milieux de la caillasse où il ne fait pas bon chuter. En parlant de chutes il y a eu quelques victimes :

  • Manu 1 un soleil et demi ;
  • José , qui avait très mal au dos , s’est couché une fois à droite et à gauche ;
  • Philippe trahi par son pneu; mais heureusement toutes sans gravité.

On perd le chemin, si on peut appeler ça un chemin, puis on le récupère quelques mètres plus loin. Il suffit de suivre les points rouges sur le arbres !!! C’est pourtant simple !!!

La fin est plus rapide mais très caillouteuse, il faut lâcher les freins et pas se poser des questions. Enfin on voit la piste mais il reste encore une dernière difficulté à passer pour la rejoindre. Nous sommes obligés de faire la chaine pour porter les vélos et ensuite on peut descendre à pied en faisant attention à ne pas glisser. C’est même plus du portage.

Au final un super parcours avec 24 km, ( 15 de montée, 9 de descente ) et 1200 m de D+ et

la dernière descente ( celle de la bière ) fut à la hauteur du reste : sans modération !!!

Merci Daniel pour ce parcours ombragé où « quand tu descend, tu as les cotes posées sur la selle. »

PA

Etaient présents : Daniel, José, Yves, Manu1, Manu 2, Pascal, Hervé, Laurent, Philippe, Franck, Damien et Patrick.

Dimanche 21 juin, SorèdeDimanche 21 juin, SorèdeDimanche 21 juin, Sorède
Dimanche 21 juin, SorèdeDimanche 21 juin, Sorède
Dimanche 21 juin, SorèdeDimanche 21 juin, Sorède
Dimanche 21 juin, SorèdeDimanche 21 juin, SorèdeDimanche 21 juin, Sorède

Voir les commentaires

Rédigé par CANET 66 VTT

Repost 0

Publié le 19 Juin 2015

Vendredi 19 Juin, Banyuls

Belle boucle sur pistes qui fait découvrir la Côte Vermeille au départ de Banyuls, passant par Cerbère et Portbou le long de frontière Espagnole.

32kms, 1300 D+

Patrick et Thierry

Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls
Vendredi 19 Juin, Banyuls

Voir les commentaires

Rédigé par CANET 66 VTT

Repost 0

Publié le 14 Juin 2015

Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)

Rando organisée "La trace du sanglier" 40 kms et 11000 D+

L'équipe,

élu "homme du match" Manu1, puis Pierre, Daniel, Yves, José, Pascal, Manu2, Damien, Patrick et Thierry

Le team en pleine acction

Sur la trace du sanglier.

Nous sommes 10 du club pour affronter cette trace. Départ tranquille au bord du village de Palaja puis on attaque un single montant et glissant. La légère pluie de la veille a rendu le circuit glissant surtout dans la forêt. Le parcours comporte beaucoup de monotraces, certains fraichement ouverts pour l’occasion. Le parcours est physique : il faut pousser en montée et faire attention en descente.

Là avant le premier ravito sur une rare partie goudronnée, la magie opère : José regarde Pierre, le prend par l’épaule, tout en roulant. Pierre tout d’abord surpris, croise le regard de José et le prend aussi par l’épaule et au moment ou…...le drame !!!

Patatra chute de Pierre et José sur le bord de la route puis glissade au fond du fossé. On a cru que c’était le coup de foudre mais non c’était la clôture électrique qui était branchée. L’instant magique est passé, remplacé par un énorme fou rire de la bande.

Km 13 premier ravito avec en plus des traditionnel fruits sec et chocolats, du jambon de montagne et du paté pour accompagner le vin rouge.

Km 18 La moitié du groupe prend la boucle supplémentaire sur les conseils d’un organisateur. En effet au départ il nous avait décrit cette partie comme étant un passage plus difficile typé « enduro ». Au final c’est une boucle typé Daniel : 2 descentes pour 5 portages.

Km 22 Enfin la descente, au début en devers puis rapide voire très rapide, on rejoint ensuite l’autre groupe qui s’est arrêté pour réparer une crevaison. On poursuit ensemble jusqu’au deuxième ravito.

Km34 Deuxième ravito. Cette fois ci pour accompagner le vin rouge on a droit à de la saucisse grillée. On a fait le plus gros du D+, il nous reste qu’une côte d’environ 2 Km.

Cette fin de parcours est superbe alternant montée et descente technique sur les crêtes surplombant le village. Arrive la dernière descente et pour nous donner du courage ou pour éviter de voir le danger, des bénévoles nous servent de la Cartagène.

Pour les ignorants La Cartagène (Cartagena en occitan), est une boisson alcoolisée de type mistelle consommée à l'apéritif et typique du Languedoc. La mistelle est du moût de raisin dont la fermentation a été arrêtée par une addition d’alcool et qui sert à la préparation des « vins de liqueur » ou « vins mutés ». La Cartagène était traditionnellement fabriquée par les viticulteurs pour leur consommation personnelle.
Ce vin de liqueur doux se décline en rouge, rosé, blanc et doré. Il doit être fait avec du moût de raisin blanc ou rouge, issu de cépages languedociens (autorisés dans la zone d’appellation concernée) avec au moins 50% de grenache blanc ou noir.
Pour la Cartagène blanche, il est possible d’utiliser les cépages Chardonnay et Sauvignon, bien que ceux-ci ne soient pas typiquement languedociens. A ce moût de raisin, on ajoute de l’alcool vinique.
La Cartagène titre 16 à 18% d’alcool en volume. Elle contient environ 150 g/litre de sucres non fermentés. Ces éléments sont purement indicatifs puisqu’il n’existe pas de législation officielle. Ils sont conseillés par le Syndicat Interdépartemental (Aude, Hérault, Gard) de Défense de la Cartagène du Languedoc, créé en 1985

On termine en fanfare à Palaja, eh oui Thierry a repris son vuvuzela, mais cette fois-ci il a mis la trompe vers le bas pour éviter que des petits malins ne la bouchent à nouveau avec de la saucisse.

Une belle rando très exigeante au début (les sangliers sont sportifs à Palaja) , plus cool sur la fin avec des bénévoles très sympa dans une ambiance conviviale.

Seul bémol de la journée : on n’a pas vu de sanglier !!!

Pat

Le Drame....!!!
Le Drame....!!!
Le Drame....!!!

Le Drame....!!!

Plus fort à table que sur le vélo ...!!!

Plus fort à table que sur le vélo ...!!!

Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)
Dimanche 14 Juin, Palaja (Aude)

Voir les commentaires

Rédigé par CANET 66 VTT

Repost 0

Publié le 8 Juin 2015

Super Warning....!!!

Vendredi 12 juin à 20h00

Réunion Chez Manu2, grillade et cargolade.

Les épouses sont conviées.

Confirmation obligatoire auprès de Manu2 ou José.

Voir les commentaires

Rédigé par CANET 66 VTT

Repost 0